lectures

Avant d’aller dormir, S.J. Watson

25 juillet 2011

Présentation :

La révélation 2011 du thriller. Un premier roman que les amateurs du genre n’oublieront pas.

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Ne le dis à personne, d’Harlan Coben, Shutter Island, de Dennis Lehane, Tokyo, de Mo Hayder… il est des livres dont la publication marque irrémédiablement le genre et hisse leur auteur au rang des incontournables du polar. Gageons que Avant d’aller dormir de S. J. Watson va tout de suite aller rejoindre ce cercle très fermé. Avec une héroïne à laquelle on s’attache instantanément, un récit à la construction aussi machiavélique qu’époustouflante et un suspense de tous les instants, une seule question hante l’esprit du lecteur une fois la dernière page refermée : à quand le prochain Watson ? Les éditeurs évoquent souvent « un livre qu’on ne peut pas lâcher ». Voici un livre qu’on ne peut véritablement pas lâcher !

Ce que j’en dis :

Il est rare que je lise un livre quand on commence à n’entendre parler que de lui. Néanmoins, quand il s’agit d’un thriller, on se dit qu’il doit forcément être bon, ou en tout cas remplir son rôle : tenir en haleine et donner quelques sensations fortes. Pari réussi pour S.J. Watson qui signe un premier roman très enlevé, maîtrisant parfaitement les codes du « page turner » ! J’ai avalé ce livre en quelques heures, quasiment sans m’arrêter. Le rythme nous oblige à ralentir un peu au milieu du livre, quitte à trouver le temps long, pour mieux repartir sur le final. La fin m’a cependant un peu déçue, j’aurais préféré ne pas la deviner avant d’y arriver… Mais ce qui m’a plu, c’est aussi la réflexion sur la mémoire et sur ce qui fait notre vie : les gens et les choses qui nous entourent, mais aussi nos souvenirs. A plusieurs reprises, Christine se réveille en pensant être quelqu’un de totalement différent que ce qu’elle est réellement, à quarante-sept ans. A quel point notre vie aurait-elle été différente si nous n’avions pas fait certains choix ? Et dans quelle mesure pouvons-nous encore changer de direction ?

La bonne nouvelle, c’est que Ridley Scott a tout de suite acheté les droits d’adaptation cinéma !

Ce que j’en fais :

Offrir en livre d’été à tous les gros lecteurs de thrillers !

Ils en parlent aussi :

  • L’Express : « Plus on tourne les pages, plus on tourne les pages. Et jusqu’au bout s’il vous plaît. Avec plaisir d’ailleurs. »
  • Au fil des jours : « L’empathie pour Christine Lucas est immédiate, son journal des plus émouvants et les évènements l’entourant de plus en plus incompréhensibles et inquiétants. »
  • Là où les livres sont chez eux : « Génial, tout simplement ! »
  • Les carnets de lecture de Pimprenelle : « Un roman que l’on a du mal à lâcher. Terrifiant ! Efficace ! Un Sonatine comme on les aime ! »
  • Corboland78 : « Ce roman est un magistral thriller. L’histoire avance paradoxalement à un rythme posé qui met encore plus les nerfs à cran. »
  • Parlons bouquins : « Avant d’aller dormir est LE thriller de l’été: machiavélique, et d’une construction aux rouages impeccables, il parvient à tenir en haleine jusqu’au bout. »

Je vous recommande :

4 commentaires

  • Répondre Alice 29 septembre 2011 at 19 h 10 min

    Et la mauvaise nouvelle du coup c’est qu’il ne risque pas de sortir en poche sous peu, non? Pfffff, j’ai envie de le lire moi!!!

    • Répondre Eliza 30 septembre 2011 at 7 h 05 min

      Je peux te l’envoyer sans problème !

  • Répondre Alice 30 septembre 2011 at 19 h 19 min

    C’est vrai, tu ferais ça?? C’est vraiment adorable!! Je vais quand même essayer de descendre ma PAL un peu avant sinon ça serait vraiment déraisonnable mais en tous cas merci de cette gentille proposition!

    • Répondre Eliza 1 octobre 2011 at 13 h 17 min

      Ce sera avec plaisir !! Préviens-moi quand tu veux 🙂

    Laissez-moi un commentaire !