challenges films et séries

Downton Abbey, saison 2

1 juin 2013

banniere_mois_anglais_940_150

C’est l’ouverture du Mois anglais ! Organisé par Titine et Lou, le Mois anglais, c’est un mois de livres, films, séries, musiques, gourmandises anglaises et vu le nombre de blogueurs qui se préparent déjà, ce devrait être une invasion britannique sur nos côtes françaises !

Downton Abbey, saison 2

Downton Abbey est sans doute l’une des meilleures séries historiques que j’ai pu voir. Je vous parlais l’année dernière de la première saison, voici maintenant mon avis sur la saison 2. Attention, il y aura certainement des spoilers sur la saison 1 !!

Alors que la première saison s’achevait en 1914 par l’annonce de l’entrée en guerre de l’Angleterre contre l’Allemagne, la deuxième saison commence en 1916, en plein milieu de la guerre. De bien des manières la guerre va influer sur la vie des Crawley à Downton, le rapport entre maîtres et domestiques, la place que chacun prend dans la société, tant les hommes que les femmes, leur façon de réagir face aux atrocités d’une période troublée.

Matthew Crawley, l’héritier du domaine, est parti en France comme officier dans l’armée britannique, où il retrouve Thomas, le valet de pied, qui s’était porté volontaire dès le début de la guerre. Lorsque Matthew décide de revenir à Downton Abbey le temps d’une permission, il amène avec lui Miss Lavinia Swire, sa fiancée. Rencontrée à Londres pendant une permission, la jeune femme est aussi différente de Mary que possible : blonde et très pâle, elle est timide et réservée, très impressionnée à l’idée de devenir un jour maîtresse de Downton. Bien sûr, ce n’est pas seulement Mary mais toute la famille qui regarde cette arrivée d’un oeil circonspect.

Matthew Crawley et Lavinia Swire Ladfy Mary Crawley et Lavinia Swire

Comme dans la première saison, tous les personnages qui gravitent autour de ce couple principal sont largement développés au gré des épisodes. Le comte de Grantham est très affecté car il ne peut participer comme il le souhaiterait à l’effort de guerre : relégué à un rôle honorifique, il supporte mal l’inaction, surtout face à Matthew ou aux domestiques qui sont dans l’armée. Cette situation l’amène à un repli sur lui-même, d’autant plus douloureux qu’il perçoit aussi un éloignement de sa femme. La distance qui se crée entre lui et Cora n’est pas volontaire, mais vient de l’implication de Lady Grantham dans le projet de transformer Downton Abbey en maison de convalescence pour les officiers. Cora, secondée non sans heurts par Mrs Crawley, est très occupée par l’intendance et l’organisation de la grande maison. Elle prend ce nouveau rôle très à cœur et ne va pas se rendre compte de la solitude de son mari. Mrs Crawley, à qui ce rôle d’adjointe du Docteur revient habituellement, est un peu décontenancée par l’implication de Cora. C’est aussi pour elle une occasion de se remettre en cause.

Lord Grantham et ses filles 203_031

Parmi les filles de Lord Grantham, Edith et Sybil sont celles qui vont chercher à s’adapter à ce nouveau monde et tenter d’y trouver leur place. Sybil décide, contre l’avis de ses parents, de suivre une formation d’infirmière, étant ainsi au plus près des blessés et de la réalité de la guerre. Mais c’est Branson, le chauffeur des Crawley, qui la poussera dans ses retranchements sur ses opinions à l’égard des classes sociales et des privilèges des grandes familles. Branson, très amoureux de Lady Sybil, tente tout pour se rapprocher de la jeune fille et lui dévoiler ses sentiments. Là encore, c’est la guerre et le statut d’infirmière de Sybil qui rend possible ce rapprochement. Si elle n’était que la fille de Lors Grantham, Branson n’aurait jamais osé lui avouer quoi que ce soit.

De son côté, Edith propose à l’un des fermiers de son père de l’aider pour les moissons, puis tient compagnie aux officiers blessés qui vont séjourner à Downton Abbey. Toujours à couteaux tirés avec Mary, Edith semble trouver dans cette saison une sorte d’apaisement, ce qui change profondément le regard qu’on porte sur elle. C’est donc Mary qui se retrouve avec le mauvais rôle : amère d’avoir perdu Matthew, elle donne le change sans grande conviction avec Sir Richard Carlisle, un magnat de la presse londonienne. Mais il faut bien continuer à vivre, puisque Matthew va désormais se marier !

Lady Sybil et Branson Lady Edith

Downstairs, les intrigues sont rehaussées par l’arrivée de quelques nouveaux personnages. Vera Bates fait son apparition : l’épouse de John Bates est bien la mégère manipulatrice que nous imaginions dans la première saison. Dès le premier épisode, elle exerce un odieux chantage sur Bates pour l’obliger à retourner vivre avec elle. Ces obstacles ne font que renforcer la tendresse qui le lie à Anna, la femme de chambre des filles. Encore une fois, ce couple est le plus réussi de cette série ! Avec la nouvelle bonne Ethel est abordé un autre aspect de la domesticité de l’époque : pour cette jeune fille un peu délurée, être bonne n’est qu’une étape. Elle rêve d’une autre vie et pense trouver une échappatoire à Downton même, en fréquentant d’un peu trop près les officiers en convalescence. En revanche, s’il y a bien une héroïne que je voudrais secouer énergiquement, c’est la petite Daisy : embarquée un peu malgré elle dans un drôle de jeu avec le valet de chambre William, elle se retrouve coincée lorsque celui-ci la prend au sérieux avant de partir pour la guerre. Peut-on vraiment briser le cœur d’un jeune homme qui part sur le front, alors qu’il pourrait bien ne jamais revenir ? C’est enfin le grand retour de Thomas Barrow, qui revient à Downton la tête haute alors qu’il s’était engagé volontaire à la fin de la saison 1 pour fuir une histoire de vol dans la maison. Les épreuves qu’il subit l’humanisent néanmoins et les personnages sont donc moins tranchés…

201_226 Bates & AnnaDaisy et William Ethel

Cette seconde saison est un peu plus sombre que la première. L’omniprésence de la guerre, même si elle n’est que très peu montrée à l’écran, pèse sur les esprits, les mœurs et les paroles. Les costumes sont plus simples et plus sévères. Même si on s’habille encore pour le dîner, les tenues sont moins colorées et moins ornées que précédemment. La guerre est aussi l’occasion pour chacun de découvrir ce qui lui importe vraiment. L’ensemble est donc beaucoup moins léger et dans les derniers épisodes, les drames n’épargnent pas Downton Abbey et ses habitants. Le scénario est un peu plus convenu que les saisons précédente et suivante. Mais la photographie est toujours aussi superbe, et met en valeur le remarquable jeu des acteurs. Ce qui est très réussi dans cette série, c’est l’équilibre entre chaque personnage. Malgré leur grand nombre, le scénario parvient à croiser et entrecroiser tous les fils pour nous donner un aperçu de chacun, même à la plus petite place de la maison. Les bons mots de la comtesse douairière, alias Maggie Smith, viennent ponctuer les errances des personnages d’un certain piquant tout britannique !

Allez, encore quelques photos pour le plaisir des yeux !

Daisy, Mrs Patmore et Lady Sybil 201_13 Matthew Crawley Jane Mary et Lady Grantham Lady Rosamund

Le mois anglaisChallenge Au service de...Ce billet s’inscrit aussi dans le challenge « Au service de » de The Frenchbooklover !

Autour de Downton Abbey :

 

Je vous recommande :

22 commentaires

  • Répondre titine75 1 juin 2013 at 9 h 44 min

    C’est toujours un bonheur de voir cette série, c’est une parfaite réussite et c’est un immense succès d’audience (c’est mérité). Tu me donnes envie de tout revoir depuis le début !

    • Répondre Eliza 1 juin 2013 at 14 h 35 min

      C’est aussi ce que j’ai envie de faire après avoir travaillé sur mes billets !!

  • Répondre Deuzenn 1 juin 2013 at 9 h 54 min

    J’adore cette série! J’ai hâte de découvrir la troisième saison!

    • Répondre Eliza 1 juin 2013 at 14 h 36 min

      J’ai vu toute la saison 3, très très riche en émotions, il y a du lourd…

  • Répondre denis 1 juin 2013 at 10 h 19 min

    je ne connais pas du tout cette série, elle passe actuellement !!! je suis très ignorant des séries, sans savoir pourquoi

    • Répondre Eliza 1 juin 2013 at 14 h 36 min

      Il fut absolument en voir au moins un épisode pour avoir une idée, c’est un petit bijou de réalisation, de décor et d’interprétation !

  • Répondre Alexandra 1 juin 2013 at 12 h 07 min

    J’ai peur de parler et de dévoiler certaines choses sur la saison 3, donc je vais simplement dire que j’aime aussi énormément cette série, mais que je n’attends pas la saison 4 avec impatience … Pour des raisons qui me semblent évidentes ;).

    • Répondre Eliza 1 juin 2013 at 14 h 38 min

      Contrairement à toi, je suis plutôt curieuse de voir la saison 4, justement pour savoir si la série peut encore nous surprendre après la fin de la saison 3…

      • Répondre Alexandra 1 juin 2013 at 17 h 48 min

        Ce n’est pas faux … Mais il va y avoir tellement d’absents … Nous verrons :).

  • Répondre netherfieldpark 1 juin 2013 at 17 h 26 min

    C’est MA série coup de cœur aussi! J’aime beaucoup les personnages, l’histoire, le contexte, les costumes, les décors. C’est un très beau billet pour inaugurer le mois anglais en tout cas! 😉
    Bravo pour ton nouveau design très réussi! J’adore!!

  • Répondre Virgule 1 juin 2013 at 19 h 35 min

    Cette série est aussi au programme de mon anglais. J’adore ce que j’en ai vu jusqu’à présent, mais je n’ai malheureusement que les 2 premières saisons sous la main. Par contre, je trouve toutes les photos posées avec les acteurs absolument ridicules !

  • Répondre Billet récapitulatif mois anglais | Plaisirs à cultiver 2 juin 2013 at 6 h 35 min

    […] Downton Abbey saison 2 chez Eliza […]

  • Répondre Emily 2 juin 2013 at 7 h 16 min

    J’adore cette série, je compte en parler d’ailleurs pour le Mois Anglais !
    Au passage, j’adore la nouvelle déco de ton blog! 😉

  • Répondre George 2 juin 2013 at 7 h 40 min

    Je n’ai pas fini de visionner cette saison 2 donc je ne lis pas ton billet dans le détail !

  • Répondre cryssilda 2 juin 2013 at 12 h 16 min

    Je ne lis pas ton billet car je n’ai jamais regardé cette série ! Mais vu votre enthousiasme à tous, il va falloir que je tente plus tôt que tard !

  • Répondre petit_speculoos 3 juin 2013 at 13 h 15 min

    J’aime beaucoup cette série, même si la saison 2 m’a un peu moins plue. J’ai préféré la 1 et la 3. En tout cas, que de rebondissements, on n’a pas le temps de s’ennuyer 🙂

  • Répondre somaja 8 juin 2013 at 13 h 51 min

    Je n’ai vu que les 2 premières saisons et ce billet me remet de bien belles images en tête ! Merci ! 🙂
    J’aurais presque envie qu’il neige juste pour avoir un prétexte à rester enfermée tout un week-end à revisonner tout depuis le début 😉 ! Je sens que cette série va devenir une série doudou.

  • Répondre La Palatine 29 juin 2013 at 11 h 41 min

    Cette série est magnifiquement bien faite, je n’y vois aucun défaut! Mais la saison 3 est encore plus riche en rebondissements…

  • Répondre Downton Abbey – la mode des années 1920 | Passion Lectures & co 29 septembre 2013 at 13 h 29 min

    […] Saison 2 […]

  • Répondre Downton Abbey – la mode edouardienne | Passion Lectures & co 29 septembre 2013 at 13 h 31 min

    […] Saison 2 […]

  • Répondre Downton Abbey, saison 1 | Passion Lectures & co 29 septembre 2013 at 13 h 32 min

    […] Saison 2 […]

  • Laissez-moi un commentaire !