lectures

Le maître d’escrime, Arturo Pérez-Reverte

31 juillet 2011

Présentation :

A la fin du siècle dernier, dans une Espagne secouée par de graves troubles politiques, un maître d’escrime assiste à la lente disparition de son art et des valeurs auxquelles il a été fidèle toute sa vie. Lorsque dans sa salle d’armes apparaît la belle et énigmatique Adela de Otero, sa vie bascule dans une aventure où les trahisons succèdent aux manœuvres politiques et aux crimes, et qui se déroule selon les règles d’un duel : assaut, fausse attaque, dégagement forcé, jusqu’au combat à pointe nue, mortel.

Arturo Pérez-Reverte, révélé en France par Le Tableau du maître flamand, trace au fleuret une intrigue policière haletante et une histoire d’amour qu’eût volontiers signée Alexandre Dumas.

Ce que j’en dis :

Le Maître d’escrime est l’un de ces excellents romans historiques qui nous transportent dans un autre monde, un monde où l’honneur et le devoir mènent les actes et les pensées des héros, un monde où les paroles s’échangent à fleurets mouchetés et se meurent à l’épée dans une clairière isolée. Aucune déception ni dans les personnages, ni dans l’histoire que Pérez-Reverte nous dévoile progressivement aux rythmes des figures d’escrime. Je regrette simplement de ne pas mieux connaître le vocabulaire de l’escrime pour comprendre toutes les comparaisons avec les figures décrites… Les beaux yeux violets d’Adela de Otero hantent le vieux maître d’escrime et bousculent ses habitudes tranquilles. Saura-t-il ne pas se laisser emporter par les sentiments qu’elle lui inspire ?

Ce que j’en fais :

Je vais essayer de trouver l’adaptation cinéma réalisée par Pedro Olea en 1992. En attendant, j’ajoute tous les autres livres de Pérez-Reverte à ma liste de lecture !

Ils en parlent aussi :

  • Les lectures de Folfaerie : « Voilà un excellent roman historico-policier , qui ressuscite le bon vieux cape et d’épée, sous la plume alerte et talentueuse de cet écrivain. Un roman qui vous donnera certainement une furieuse envie de manier le fleuret ! »

Je vous recommande :

5 commentaires

  • Répondre CINQUECENTO 2 août 2011 at 9 h 11 min

    Bravo pour la critique, très pertinente et bien écrite.
    Votre remarque sur le désir de mieux connaître l’escrime est partagée par moi-même : J’ai d’ailleurs fini par acheter un livre spécialisé sur l’escrime de l’époque : CROISER LE FER qui fait partie de MES LIVRES ; Je le commenterai prochainement.
    Amitiés
    CINQUECENTO
    http://www.cinquecento.be

  • Répondre Eliza 2 août 2011 at 9 h 49 min

    Merci pour votre commentaire !

  • Répondre Miss Léo 8 mars 2012 at 22 h 44 min

    Etant moi-même escrimeuse, j’ai trouvé ce roman captivant. D’Arturo Perez Reverte, je n’ai lu que Le Tableau du Maître Flamand, qui m’avait bien plu à l’époque, mais que j’ai un peu oublié. Je pense lire bientôt la série des Capitaine Alatriste, que j’ai offerte à mon cher et tendre l’année dernière (il a adoré).

    • Répondre Eliza 11 mars 2012 at 8 h 58 min

      Oui, depuis que j’ai lu ce roman, je me dis qu’il faut que j’en lise d’autres de Perez-Reverte, mais pour l’instant, pas trop le temps !

  • Répondre Ma sélection de lectures pour l’été | Passion Lectures & co 6 juillet 2014 at 14 h 46 min

    […] Le maître d’escrime, d’Arturo Pérez-Reverte : amour & honneur dans l’Espagne du XVIIe siècle. Académique, mais réussi ! […]

  • Laissez-moi un commentaire !