challenges lectures

L’homme au ventre de plomb, Jean-François Parot

19 avril 2013

L'homme au ventre de plomb, Jean-François ParotPrésentation :

Fin de l’année 1761 : la guerre de Sept Ans prend une tournure de plus en plus désastreuse, l’expulsion des jésuites est en discussion et la marquise de Pompadour vit ses derniers temps de faveur. Nous retrouvons Nicolas Le Floch à la première des Paladins de Rameau à l’Opéra, à laquelle assiste Madame Adélaïde, une des filles de Louis XV. Durant la représentation, le comte et la comtesse de Ruissec, qui accompagnaient la princesse, sont informés du suicide de leur fils, et Nicolas suit son maître Sartine jusqu’à l’hôtel des malheureux parents, ou il va faire de bien curieuses constatations. Nicolas découvre bientôt que ces meurtres paraissent liés à un complot jésuite. Mais ne s’agit-il pas là de fausses apparences, d’une manipulation compliquée des divers partis qui s’affrontent secrètement à la Cour ?

« Les aventures de ce nouveau limier se distinguent par leurs qualités littéraires et la singularité du personnage et de son siècle. » –Télé Journal

Ce que j’en dis :

Dans ce deuxième épisode, le jeune commissaire Nicolas Le Floch court plusieurs lièvres à la fois : le vicomte de Rieussec, de vieille noblesse d’épée, est retrouvé mort dans sa chambre, une arme à la main. On conclut bien vite au suicide, mais Nicolas a des doutes : pourquoi n’y a-t-il pas de sang ? pourquoi le vicomte a-t-il laissé un mot en écrivant en capitales ? et surtout d’où vient qu’il a le visage atrocement défiguré, comme ratatiné ? En parallèle, M. de Sartine se décharge sur lui d’une affaire ennuyeuse à propos de l’ambassadeur de Bavière, affaire dont on se doute déjà qu’elle aura quelque lien avec la précédente. Très vite, l’affaire Rieussec s’emballe : la comtesse meurt alors qu’elle s’apprêtait à révéler des informations à Nicolas, M. de Sartine le met en garde contre l’influence du général de Rieussec à la Cour, proche du parti des Dévôts, et l’examen du corps du jeune vicomte démontre qu’il est mort dans d’atroces souffrances d’une ingestion de plomb fondu. Vengeance personnelle ou conspiration contre la couronne ?

Tout l’univers mis en place dans le premier tome se déploie ici autour de Nicolas : côté Cour, M. de Sartine, le valet du Roi devenu son ami, M. de La Borde, l’entourage de la famille royale, dont Mme de Pompadour ; côté jardin, l’aimable et avisé Bourdeau, M. de Noblecourt chez qui loge désormais Nicolas, le médecin Secmagus et le bourreau Samson, qui l’initient à l’art de la médecine légiste et la cuisinière Catherine qui partage toujours ses bonnes recettes. Les milieux fréquentés par Nicolas au cours de son enquête sont plus divers : incursions dans la noblesse et les complots de la Cour, mais aussi enquête dans le milieu du théâtre et parmi les influences jésuites de la capitale. On sent que le héros a mûri, son autorité s’affirme et son flair se développe au gré des leçons de Bourdeau ou des sages conseils de M. de Noblecourt. Ayant refusé de prendre le titre auquel il avait le droit, il fait l’apprentissage de la noblesse sans autre certificat qu’une chevalière aux armes des Ranreuil… Toujours foisonnant, mais jamais pédant, le style de l’auteur a gagné en vivacité ce qu’il a perdu en digressions diverses, qui donnaient moins de relief au premier tome.

logo-nicolas-le-flochCe que j’en fais :

Deuxième épisode des enquêtes de Nicolas Le Floch après L’énigme des Blancs-Manteaux. Jean-François Parot manie à un rythme effréné, mais avec brio, une galerie de personnages très bien croqués et fort sympathiques. Je me suis laissée entraînée avec grand plaisir dans cette nouvelle enquête. Cette lecture est toujours organisée par Syl.La bande-annonce de cet épisode pour la série télévisée me donne un peu envie de le revoir ;-).

Ils en parlent aussi :

  • Bianca : « L’intrigue policière principale se tient formidablement bien, le reste m’a semblé trop complexe et parfois alambiqué. »
  • Adalana : « Le récit m’a donc semblé plus vivant et l’enquête est également plus intéressante. »

Je vous recommande :

11 commentaires

  • Répondre L’homme au ventre de plomb | des livres, des livres ! 19 avril 2013 at 16 h 45 min

    […] billets chez Syl, Eliza, […]

  • Répondre Bianca 19 avril 2013 at 16 h 48 min

    Joli billet Eliza 🙂 J’ai bien aimé même si les intrigues fusent trop, vivement le tome 3 !

  • Répondre Syl. 20 avril 2013 at 8 h 50 min

    Eliza, je suis là sans l’être ! On m’accorde un petit passage à l’ordi…
    Bien contente que tu aies aimé. Je repasserai à mon retour. Biz

  • Répondre lilousoleil 20 avril 2013 at 9 h 09 min

    Ton billet est magnifiquement organisé et très plaisant à lire et si je n’avais pas moi-même participer à la lecture commune, je le relirai
    avec le sourire

  • Répondre Shelbylee 21 avril 2013 at 19 h 42 min

    Je suis un peu plus mitigée, j’aurais aimé que les aspects sur les jésuites aient été plus développés, mais je suis partante pour le 3 !

  • Répondre L’homme au ventre de plomb | Thé, lectures et macarons 22 avril 2013 at 16 h 07 min

    […] commune avec : Adalana, Bianca, Edith, Eliza, Emma, Koali, LilouSoleil, Miss Léo, Mrs. Pepys, Nag, Natiora, Shelbylee, […]

  • Répondre Lectures de vacances | Passion Lectures 21 juillet 2013 at 18 h 36 min

    […] Le fantôme de la rue Royale, Jean-François Parot : je reprends les lectures organisées par Syl avec cette troisième aventure de Nicolas Le Floch ! Déjà lus : L’énigme des Blancs-Manteaux & L’homme au ventre de plomb. […]

  • Répondre 2013 en livres | Passion Lectures & co 1 janvier 2014 at 15 h 18 min

    […] Parot Jean-François, Nicolas Le Floch #2 L’homme au ventre de plomb […]

  • Répondre Syl. 8 novembre 2015 at 13 h 01 min

    Oh ! Mais si tu reprends la série, moi aussi ! Quand lis-tu le 3ème ? Je peux faire un appel au micro et rameuter les troupes pour la suite des lectures communes !
    Ton billet est très bien, je retrouve bien ma lecture.

  • Répondre Syl. 8 novembre 2015 at 13 h 03 min

    Mais, mais… je m’aperçois que c’est un vieux billet ! Que fabrique WordPress ? Je viens de recevoir la notification !

    • Répondre Eliza 8 novembre 2015 at 13 h 16 min

      Ma chère Syl, j’ai remis à jour des vieux billets ce matin, je crois que WordPress refait tous les liens vers les autres blogs au fur et à mesure que je mets à jour mon nouveau blog… Pardon !!

    Laissez-moi un commentaire !