lectures

Soie, Alessandro Baricco

26 septembre 2011

Présentation :

Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des œufs sains. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c’est le choc de deux mondes, une histoire d’amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d’une voix, la sacralisation d’un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

Soie, publié en Italie en 1996 et en France en 1997, est devenu en quelques mois un roman culte – succès mérité pour le plus raffiné des jeunes écrivains italiens.

Ce que j’en dis:

On ne peut qu’être déçue de la brièveté de ce roman, et pourtant s’il était plus long il n’aurait pas la même beauté. La beauté d’une petite boîte en marqueterie renfermant une étoffe précieuse, une écharpe en soie… La douceur d’une fleur de cerisier portée par le vent. A mi-chemin entre la prose poétique et le récit d’aventures, Soie se lit dans l’attente qu’Hervé Joncour, au gré de ses voyages au Japon et de ses retours auprès de sa femme, prenne sa vie en main. Mais la seule chose que l’auteur nous offrira, c’est une lettre, d’autant plus magnifique qu’inattendue et mystérieuse.

Le petit plus qui rend ce texte superbe, ce sont les artifices utilisés par l’auteur pour nous forcer à ralentir le rythme de notre lecture, à des moments-clés de l’histoire, afin de profiter de chaque mot et de chaque image, comme autant de petits haïkus.

Ce que j’en fais :

Une fois n’est pas coutume, encore un livre qui a donné naissance à un film. Je ne l’ai pas encore vu, mais la bande-annonce me semble assez éloignée du roman d’Alessandro Baricco, ne serait-ce que parce qu’il n’y a pas autant de répliques dans tout le texte ! A voir très rapidement tout de même, pour la beauté des paysages.

Ils en parlent aussi :

Je vous recommande :

5 commentaires

  • Répondre Asphodèle 2 octobre 2011 at 18 h 29 min

    Bonjour, je découvre ton blog (via celui de George) et je suis impressionnée ! Ce livre me tente depuis 5 mois environ, il est noté, je vais craquer ! 😉

    • Répondre Eliza 2 octobre 2011 at 19 h 06 min

      Je suis très contente de m’être lancée, et d’avoir déjà des retours !! C’est super gentil !! Je m’abonne à ton blog et n’hésiterai pas â venir donner mon avis 😉

  • Répondre jeannepe 19 juin 2013 at 10 h 38 min

    J’ai découvert Alessandro Baricco il y a quelques mois (et ton blog à l’instant) et je n’ai pas été déçue… Je le trouve particulièrement doué pour la forme courte, mais je te conseille également Océan mer, j’ai beaucoup aimé la première partie notamment. Il nous dépeint un univers onirique de toute beauté…

    • Répondre Eliza 23 juin 2013 at 14 h 55 min

      Merci de ton passage ici 🙂 Je n’en ai pas lu d’autre pour l’instant, mais je garde « Océan mer » dans un coin de ma tête !

  • Répondre Ma sélection de lectures pour l’été | Passion Lectures & co 6 juillet 2014 at 14 h 46 min

    […] Soie, d’Alessandro Baricco : un petit bijou ! […]

  • Laissez-moi un commentaire !