Tag

littérature canadienne

lectures

Hommage à Gaëtan Soucy : La petite fille qui aimait trop les allumettes

30 septembre 2013

Gaëtan Soucy, La petite fille qui aimait trop les allumettesPrésentation

« Nous avons dû prendre l’univers en main mon frère et moi car un matin un peu avant l’aube papa rendit l’âme sans crier gare. Sa dépouille crispée dans une douleur dont il ne restait plus que l’écorce, ses décrets si subitement tombés en poussière, tout ça gisait dans la chambre de l’étage où papa nous commandait tout, la veille encore. Il nous fallait des ordres pour ne pas nous affaisser en morceaux, mon frère et moi, c’était notre mortier. Sans papa nous ne savions rien faire. À peine pouvions-nous par nous-mêmes hésiter, exister, avoir peur, souffrir. » Voir l’article

lectures

La Veuve, Gil Adamson

5 août 2011

Présentation :

A dix-neuf ans, Mary Boulton est une fugitive : elle vient de tuer son mari. Dans sa cavale fiévreuse, la silhouette frêle et sombre n’a qu’une légère avance sur ses poursuivants, deux géants roux assoiffés de vengeance, ses beaux-frères. En ce début de XXe siècle, au coeur de la nature indomptée des Rocheuses de l’Alberta, « la veuve », à la lisière de la folie, devra apprendre à survivre. Et à se découvrir… Un western au féminin, épique, poétique.

« La Veuve est un roman tout simplement superbe. Le suspense de ce livre est tel que l’on en ressent physiquement la tension, un effet produit uniquement par les meilleurs romans. » Jim Harrison Voir l’article