lectures

Une année de lectures…

4 janvier 2015

2014 fut définitivement une année pauvre en lectures.

J’ai terminé 28 livres, soit quelques 13 000 pages (460 pages par livre en moyenne, j’ai toujours aimé les pavés !). Bien loin des 53 livres lus l’année dernière. Bien loin de mon objectif de l’année de 60 livres. Un nouveau travail depuis janvier, des horaires qui gonflent naturellement quand on est investie et passionnée, la fatigue du soir qui vous tombe dessus au point que même lire devient épuisant ne suffiraient pas à expliquer ce bilan catastrophique. Une petite faille s’est glissée dans mes heures de liberté, et elle avale le temps avec gourmandise en riant sous cape de ma faiblesse. J’ai nommé mon Candy Crush enneigé, La Reine des neiges Free Fall. Je pense que le temps que j’y ai consacré cette année peut se compter en semaines. Sérieusement.

Mais, la fatigue aidant, s’est aussi généralisé un autre phénomène : les livres abandonnés. Je n’ai jamais vraiment hésité à laisser tomber une lecture lorsqu’elle ne me plaisait pas, soit en me disant que je passais à côté d’un beau texte et qu’il faudrait que j’y revienne plus tard (je crois qu’on « reçoit » un livre différemment selon son humeur, le contexte dans lequel on le lit…), soit simplement en constatant que ça ne m’intéressait pas et qu’on ne m’y reprendrait plus. Mais cette année, j’ai vraiment abandonné beaucoup de livres.

En voici un aperçu, pour commencer par quelques petites piques :

Là où les tigres sont chez eux, Blas de Roblès L'excellence de nos aînés, Ivy Compton-Burnett Le chapeau de M. Briggs, Kate Colquhoun Orlando, Virginia Woolf

Rebecca, Daphné du Maurier Les amoureux de Sylvia, Elizabeth Gaskell Plan de table, Maggie Shipstead Outlander, Diana Gabaldon

Là où les tigres sont chez eux, d’Emmanuel Blas de Roblès : j’avais acheté ce livre lorsque j’ai beaucoup entendu parler de L’île du Point Nemo. Au bout de 100 pages, je m’endormais. Laissé de côté pour l’instant, mais je ne doute pas d’y retourner un jour prochain.

L’excellence de nos aînés, d’Ivy Compton-Burnett : je ne sais plus comment je suis tombée sur ce livre, mais la couverture me plaisait, le titre aussi, le sujet encore plus. Et puis au bout de 80 pages de dialogues sans queue ni tête ni le début d’une histoire, j’ai laissé tomber.

Le chapeau de Mr Briggs, de Kate Colquhoun : conseillé par Titine, acheté sur le Salon du Livre. Et puis à peine commencé, déjà abandonné. À reprendre sans tarder.

Orlando, de Virginia Woolf : l’oeuvre de Virginia Woolf me fascine mais ce récit-là, entre le mythe et le rêve, ne se laisse pas facilement lire dans le métro. Faute de concentration, j’ai préféré le mettre de côté pour le reprendre plus tard au calme. L’occasion ne s’est pas encore présentée.

Rebecca, de Daphé Du Maurier : j’ai découvert le film cette année et ce fut un vrai choc. J’ai littéralement été scotchée pendant deux heures par Joan Fontaine et Laurence Olivier. J’ai voulu lire le livre dans la foulée, grosse erreur : connaissant déjà l’intrigue, je ne suis pas rentrée dans l’atmosphère sombre et inquiétante créée par l’auteur. Je vais laisser passer un peu de temps avant de réessayer.

Les amoureux de Sylvia, d’Elizabeth Gaskell : vous savez comme j’ai aimé Nord et Sud et Cranford et Ruth. Alors, une nouvelle traduction d’Elizabeth Gaskell et je me jette dessus ! Pourtant, l’histoire de cette coquette écervelée de Sylvia qui, dans sa maison du bord de mer, fantasme sur les harponneurs de baleine et ne voit pas son cousin qui en pince pour elle m’a laissée de glace. Mis de côté au bout de 180 pages (j’ai voulu y croire…). Ce n’est pas dans ce roman que vous retrouverez le souffle de Nord et Sud !

Plan de table, de Maggie Shipstead : annoncé comme une comédie grinçante sur le mariage d’une famille déjantée, Plan de table m’a assommée avec des situations sans originalité, des personnages caricaturaux et une vulgarité inutile. Hop, sorti de ma PAL !

Outlander, tome 1, Diana Gabaldon : aïe aïe aïe, je sens déjà que je vais m’attirer les foudres des adeptes de cette série qui m’est pourtant tombée des mains à peu près à la moitié ! Je dois avoir l’esprit trop cartésien pour faire l’impasse sur les incohérences historiques et narratives que l’auteur nous impose pour suivre son idée de départ : une jeune femme des années 1940 se retrouve plongée dans l’Ecosse du XVIIIe siècle et tombe amoureuse d’un Highland à tartan. Bye bye, Sassenach !

Mais revenons à des avis plus positifs, il y a aussi eu de très belles découvertes.

Mes coups de cœur de l’année !

IMG_20150104_153220_1

Le chardonneret, Donna TarttLe Chardonneret restera sans doute l’un des souvenirs les plus marquants de cette année. Un roman fleuve, non sans longueurs à mon avis, mais aussi de splendides morceaux de littérature, un style puissant et évocateur, capable de passer du huis-clos au road movie, du thriller au roman d’apprentissage. La scène d’ouverture, relatant un attentat au MOMA de New York du point de vue du jeune héros au cœur de l’explosion d’une bombe, reste gravée à jamais dans mon esprit.

IMG_20140128_095235Bien sûr, je ne peux pas évoquer cette année sans parler de notre géniale expérience de Lecture Coachée de Guerre & Paix. Je suis ravie d’avoir pu entraîner quelques copines dans cette aventure et je les remercie vraiment de m’avoir suivie (Caro, Shelbylee, Praline, Romanza). C’était ma troisième relecture et je me suis toujours autant régalée. Aucune description ne me semble trop longue, aucune ligne ne serait à retrancher à cette fresque monumentale qui s’interroge sur la place de la volonté humaine dans le déroulement de l’Histoire autant que sur les émois de Natasha face au prince André. Même si je n’ai pas chroniqué ce livre ici, j’ai bien aimé accompagner la découverte du roman avec un billet un peu différent, qui conjugue mon goût pour l’histoire avec mon amour pour Tolstoï.

Parmi mes autres coups de cœur de l’année dont j’ai déjà parlé : La marche de Radetzky, de Philip Roth, Père, d’Elizabeth von Arnim, Le Siècle des Lumières, d’Alejo Carpentier, Adèle et moi, de Julie Wolkenstein.

 Mes auteurs chouchous

Mari et femme, Wilkie Collins Sur les rives de l'Hudson, Edith Wharton Ethan Frome, Edith Wharton Infidélités, Vita Sackwille-West Le docteur Thorne, Anthony Trollope

Mari et femme, de Wilkie Collins : après ma découverte de cet auteur avec Drood et Pierre de lune, je voulais replonger. Le sujet du mariage m’a toujours inspirée dans le choix de mes lectures et ce fut une réussite ! À partir de presque rien, quelques lignes griffonnées au dos d’une lettre, Wilkie Collins nous entraîne dans un tourbillon de faux mariages, de vrais attachements, de trahisons et de courage pour dénoncer avec brio la dépendance des femmes dans le mariage à l’ère victorienne et la législation parfois absurde qui unit mari et femme. Un très bon cru !

Sur les rives de l’Hudson, d’Edith Wharton : ce premier tome suivi de Les Dieux arrivent nous raconte l’histoire de Vance Weston, jeune romancier prédit à un brillant avenir mais dont la carrière ne dépassera pas ces espérances, entraînant avec lui sa jeune femme naïve. Encore une fois, Wharton met nos nerfs à l’épreuve avec cette plongée dans les abysses d’un homme dont le destin lui échappe. J’ai cependant été moins conquise que par Chez les heureux du monde, sans doute parce que j’ai éprouvé beaucoup moins d’empathie pour son héros que pour Lily Barton.

Je suis en revanche un peu passée à côté d’Ethan Frome, de la même auteur, dont le propos s’est révélé bien trop déprimant et sombre. Peut-être n’était-ce pas une bonne idée de lire un livre qui se passe dans un Massachusetts enneigé en plein mois de mai.

Infidélités, de Vita Sackwille-West : merci à Autrement et au Livre de Poche de nous faire redécouvrir l’immense talent de cette auteur pour laquelle on ne doute plus de mon admiration. Ce recueil de nouvelles est à l’image du reste : un bijou.

Le docteur Thorne, d’Anthony Trollope a confirmé mon intérêt pour cet auteur victorien à l’ironie douce-amère si britannique ! Aucun suspense dans cette histoire car nous savons bien que le docteur Thorne, qui a recueilli la jeune Mary et l’élève comme sa fille, favorisera son rapprochement avec le jeune Francis Gresham, fils de l’aristocratie du comté. Comme dans Quelle époque ! et Miss Mackenzie, Trollope allie l’humour et sa parfaite connaissance du cœur humain pour nous offrir un récit très riche malgré une ligne narrative simple. Querelles de village, manœuvres politiques, héritages compromis, jalousies féminines… on sourit, on apprend, on s’inquiète, bref, un vrai plaisir de lecture !

Ce jeune homme [Francis Gresham] aura notre faveur, figurera dans les scènes d’amour, aura ses épreuves et ses problèmes et les surmontera ou non, selon les cas. Je suis trop vieux maintenant pour être un écrivain au cœur insensible, et il est donc probable qu’il ne mourra pas de chagrin.

Un bon moment…

L'Abyssin, Jean-Christophe Rufin 9782264060532 9782264063489

L’Abyssin, de Jean-Christophe Rufin : un bon roman historique, une belle plume et un exotisme bienvenu sont les atouts de ce roman basé sur des faits réels, l’ambassade de Jean-Baptiste Poncet au royaume du Négus, ancien royaume d’Ethiopie. La bleuette avec la fille du consul du Caire fait un peu plaqué, mais le contexte historique est passionnant et on se laisse porter !

Certaines n’avaient jamais vu la mer, de Julie Otsuka : heureusement que ce roman est court, car le choix narratif du « nous » qui exprime les nombreuses voix de ces Japonaises arrivant en Amérique peut être lassant. Heureusement que cette histoire est portée par un style plein de pudeur et de retenue, car les sujets évoqués auraient pu être simplement du voyeurisme. Heureusement, c’est un très beau texte.

Pour une fois, de David Nicholls : une comédie acide sur les coulisses du cinéma dans lesquelles David Nicholls promène son héros de « presque » en « peut-être ». Pour une fois, ce sera peut-être lui la star. Un bon roman de vacances, même si on est très loin de l’émotion dégagée par Un jour !

Cette année vit aussi arriver dans mes lectures des essais, et je suis plutôt contente de pouvoir varier un peu avec ces grands récits d’Histoire qui me ramènent à mes études : Requiem pour un empire défunt, de François Fejtö, et Louis XIII, de Jean-Christian Petitfils, un roi méconnu mais un si grand souverain, servi par la plume superbe et alerte d’un historien qui sait aussi se faire romancier.

Voilà, ce bilan (puisque ça y ressemble fortement) s’achève ! J’espère que vous y trouverez quelques idées de lecture. Moi, cela m’a donné envie de remettre plus de livres dans ma vie en 2015 ! Je vais commencer par désinstaller cette application maudite… ah tiens, on m’offre trois vies ? bon, alors juste une petite partie, et après, j’arrête !

Je vous recommande :

34 commentaires

  • Répondre milleetunefrasques 4 janvier 2015 at 15 h 29 min

    Toi aussi, Candy Crush prend de ton temps de lecture ? 🙂 Belle année 2015 dans les livres et ailleurs 🙂

    • Répondre Eliza 4 janvier 2015 at 16 h 55 min

      Ouii, c’est un complot organisé !! Merci Stephie, belle année à toi aussi ! 😀

  • Répondre Romanza 4 janvier 2015 at 15 h 39 min

    Très joli bilan … Bravo! Comme toujours, tu donnes envie de lire … Je note plusieurs de tes titres.
    (J’aurai aimé avoir ton avis sur L’amour dans l’âme … je crois que tu l’as lu cette année?)

    Je te cite « Moi, cela m’a donné envie de remettre plus de livres dans ma vie en 2015 ! » … Tout comme toi, j’ai moins lu (50 romans en 2013, 36 cette année) avec ma grossesse et l’arrivée de mini-moi. Mais tout comme toi, j’ai une soif de lecture depuis quelques jours qui annonce une belle année 2015.
    Bonne lecture à toi et à très vite!

  • Répondre Alexandra 4 janvier 2015 at 15 h 40 min

    La malédiction des jeux et des applications chronophages… Je crois que nous sommes malheureusement tous plus ou moins touchés !
    Quelque part, je t’envie d’avoir lu moins que l’année précédente. Les livres qui ne te plaisaient pas ou qui ne correspondaient pas à ton humeur, tu as su les abandonner. Et ceux que tu as lus d’un bout à l’autre, tu as su les apprécier. Ce n’est pas plus mal, non ? :). Tu me donnes terriblement envie de lire Guerre et Paix, j’espère en avoir le courage un jour. J’aimerais toutefois me lancer dans la littérature russe avec quelque chose de plus… Abordable, peut-être ?
    Grâce à toi, je vais aussi commencer à m’intéresser à Trollope et tenter de me lancer dans Chez les heureux du monde, qui m’attend sur mes étagères depuis un bon moment.
    En tout cas, je trouve que c’est un très chouette bilan, qui me fait découvrir beaucoup de romans dont je n’avais jamais entendu parler et qui me motive à me lancer dans des lectures plus exigeantes. Je te souhaite une excellente année 2015, pleine de jolies découvertes.

    • Répondre Eliza 4 janvier 2015 at 23 h 00 min

      Merci Alexandra, tant mieux si je fais découvrir des romans méconnus ! Et si tu veix te mettre aux Russes, Anna Karenine me semble le plus abordable. Bises et belle année !

  • Répondre Alicia 4 janvier 2015 at 16 h 01 min

    Joyeuse Nouvelle Année !
    Je vais piocher dans tes coups de coeur: Le Chardonneret (depuis le temps que j’aimerais découvrir cette auteure !), Guerre et Paix (essayer de lire au moins un roman russe en 2015!), J’aimerais lire davantage de romanciers victoriens aussi, car ils me manquent terriblement ^^

  • Répondre Miss Léo 4 janvier 2015 at 16 h 08 min

    Très contente de lire ton bilan ! J’ai moi aussi abandonné plusieurs livres cette année, alors que cela ne m’arrivait jamais par le passé… J’ai beaucoup lu en 2014, malgré un emploi du temps professionnel plus chargé qu’à l’accoutumée, mais j’ai aussi beaucoup moins écrit sur le blog, et de nombreux livres n’ont pas été chroniqués. Il faudrait que je fasse comme toi un billet récapitulatif, pour présenter ceux qui me tiennent le plus à coeur. A très bientôt, chère Eliza !
    P.S. C’est promis, un jour je lirai Guerre et Paix !

  • Répondre Bianca 4 janvier 2015 at 16 h 29 min

    Je ne joue pas aux jeux vidéos, heureusement, du coup j’ai plus de temps pour lire. Je te souhaite une très belle année de lecture, des coups de coeur et moins d’abandons !

  • Répondre Shelbylee 4 janvier 2015 at 16 h 34 min

    J’ai lu tout ton billet ^^
    Pour Rebecca, c’est vrai que le début est un poil longuet, mais j’espère que ce sera un essai transformé plus tard.
    Je suis une grande spécialiste pour abandonner les livres alors je ne te jetterai pas la pierre.
    Pour le Compton-Burnett, il est sorti en même temps que le Trollope, du coup, ils étaient présentés ensemble ce qui a pu te tenter. Je l’ai aussi, mais je ne l’ai pas commencé.
    Après Titine, tu me tentes avec Le Chardonneret, surtout qu’il vient de sortir en poche.
    Je ne reviendrai pas sur mon échec avec Guerre et paix ^^

  • Répondre grigrigredin 4 janvier 2015 at 16 h 46 min

    Aaah… Candy Crush et consors… J’en suis moi aussi victime… Mais je crois que ce qui compte, ce qui restera, ce ne sont pas les chiffres, plutôt nos ressentis de lecture, non ?

  • Répondre titine75 4 janvier 2015 at 17 h 18 min

    Je préfère ne pas regarder l’application dont tu parles, je risquerais de tomber dans le piège….pour plus de sûreté, je n’ai pas téléchargé candy crush sur mon téléphone ou mon iPad. Je me connais, j’y passerais un temps fou ! Autant je te pardonne sans problème ton abandon du Compton-Burnett (je m’y suis également ennuyée à mourir), mais pour Mr Briggs, Orlando et Rebecca je m’insurge !!!! Effectivement, Orlando ne se donne pas facilement, c’est pour cela qu’il me faisait peur mais quel régal ! C’est un chef d’œuvre. Pour te donner envie de te remette à Rebecca, je peux te dire que la fin diffère un peu du film, celle du roman est beaucoup mieux et je m’étonne que Hitch ne l’ait pas gardé en l’état. Par contre, je ne suis pas d’accord avec toi sur Mari et femme, je n’avais pas trouvé qu’il faisait partie des grands crus de Wilkie. Je l’avais trouvé un peu trop long, l’intrigue se languissait au milieu. Je te souhaite à nouveau une très belle et riche année 2015 et j’espère que tu pourras nous concocter un billet de temps en temps !

  • Répondre Marie Sakura 4 janvier 2015 at 18 h 05 min

    Très jolie bilan !
    Comme toi je suis devenue addict de la reine des neiges, et effectivement, ce jeu est très chronophage. Je vois ou plutôt je lis que l’année 2014 fut pauvre en lecture et pour ma part, ce fut pareil, mais j’ai aussi une excuse valable, je passais le concours d’instit’. Toutefois, j’espère que l’année 2015 sera un peu plus riche en lecture. Ton bilan m’a donné des envies et je pense y succomber (surtout que certains sont déjà dans ma pal donc raison de plus). Merci pour ce bilan !!! Je te souhaite une bonne année et beaucoup de nouvelle lecture !!!!!

  • Répondre les Livres de George 4 janvier 2015 at 18 h 11 min

    Très beau bilan d’année ! « Mari et femme » fait partie des romans de Wilkie Collins que je n’ai pas encore et qui pourtant est dans ma PAL, sa lecture est donc à prévoir pour 2015 ! J’ai toujours le Chardonneret à lire mais je crains les longueurs que beaucoup soulignent même ceux, qui comme toi, ont aimé le roman ! Avant de lire Guerre et Paix je pense lire Anna Karenine qui m’attend de moins en moins patiemment ! Quant à Edith Wharton et Gaskell, il faut que je m’y mette, Ethan Frome me titille depuis longtemps !
    Bref ! je te souhaite une belle année de lecture 2015 en espérant que tu trouves plus de temps et d’énergie pour lire !

  • Répondre leslecturesdalex 4 janvier 2015 at 18 h 20 min

    Je compatis ce jeu de la Reine des neige est pire qu’une drogue ! Sinon j’ai fait pas mal de découvertes grâce à ton article, merci. Et bonne année j’espère que tu pourras te rattraper !

  • Répondre LesLecturesdeBibliophile 4 janvier 2015 at 18 h 58 min

    Je vais prendre le temps de lire tes articles très vite parce que tu lis plein d’auteurs que je ne connais pas du tout ! J’espère avoir le temps très vite pour revenir 🙂

  • Répondre fannydumanoirauxlivres 4 janvier 2015 at 19 h 15 min

    Rebecca est tellement bien… Mais je te comprends car tu connaissais déjà l’histoire et donc le dénouement. Essaie de l’oublier (si c’est possible…) pour le reprendre! 😉 Tu me fais très envie avec Troloppe et Mr Collins. J’ai découvert Edith Wharton grâce à toi et j’en suis très heureuse. Merci!

    Très belle année à toi!

  • Répondre unlivreunthe 4 janvier 2015 at 19 h 32 min

    Une belle année de lectures quand même, en tout cas tu me donnes envie d’aller lire Troloppe ! Belle année à toi !!

  • Répondre lydieetseslivres 4 janvier 2015 at 20 h 38 min

    Là où les tigres sont chez eux est dans ma PAL. Ton arrêt précipité par cause d’ennui mortel ne m’incite pas à l’en sortir… en plus il est assez énorme. Pour le reste, j’ai trouvé plein d’idées dans ton article. Merci !

    Bonne année 2015 à toi et bon jeu 🙂

  • Répondre Carnet Parisien 4 janvier 2015 at 22 h 10 min

    Il y a des années où on lit moins que d’autres… mon bilan pour l’année 2014 est d’une trentaine de livres, mais à côté de ça, j’ai travaillé, j’ai soutenu mon mémoire, j’ai passé des concours, et j’ai vécu plein de choses… 🙂

  • Répondre Shopgirl 5 janvier 2015 at 18 h 25 min

    Bonne année !

    Ce qui me rassure, c’est de voir qu’une appli a réduit ton temps de lecture … Depuis que j’ai mon ipad mini, je pense que je lis moins, c’est tellement tentant parfois. Je connais le jeu de la reine des neiges aussi et la ferme hay day, ruzzle, aussi …

    Malgré tout, un bilan à 28 livres + les abandons, c’est déjà beaucoup !
    Et surtout, cela donne de nouvelles envies de lecture donc tu es gagnante.

    Redonne sa chance à Rebecca, elle le mérite.
    J’ai revu le film le film il y a peu, je pense donc relire le livre sous peu, c’est l’un de mes préférés.

    Et vivement la suite 🙂 …

  • Répondre Mélo 5 janvier 2015 at 21 h 31 min

    Moins de lectures que l’année passée mais un magnifique bilan tout de même ! Tu me donnes envie de lire Nord et Sud, que j’ai acheté, et je te rejoins pour Le Chardonneret, je suis vraiment contente de l’avoir en commun avec toi, d’ailleurs est-ce que ça te dérange si je te cite dans mon article de demain ? J’ai cherché ton billet mais pas trouvé, tu ne l’as pas chroniqué ?

    Je ne connais pas ce jeu et non-non je ne regarde pas, le lien que tu as donné n’est pas du tout ouvert dans mon navigateur…;-p Bon… mais c’est juste pour voir ! Oh Olaf !

    Très belle année 2015, Eliza !

  • Répondre Le Chardonneret en poche ! [concours inside] | Carnet de lectures (et autres futilités) 6 janvier 2015 at 10 h 31 min

    […] hésitez encore ? Je ne trouve plus le billet d’Eliza mais voici ce qu’elle en dit dans son article consacré a son bilan 2014 : « Le Chardonneret restera sans doute l’un des souvenirs […]

  • Répondre alexmotamots 6 janvier 2015 at 10 h 37 min

    Une application maudite ? Non !

  • Répondre Une année de photos… | Passion Lectures & co 6 janvier 2015 at 19 h 19 min

    […] les lectures furent bonnes bien que peu nombreuses, 2014 fut aussi l’occasion pour moi de découvrir, apprivoiser et tomber sous le charme […]

  • Répondre Alice 7 janvier 2015 at 11 h 25 min

    Les jeux sur l’ipad, c’est le mal!! Comme si la télé ne suffisait pas. Pour limiter les dégâts, je joue devant la télé, lol. Dommage pour le Gaskell sinon, j’avais très envie de le lire 🙁

  • Répondre leSalonDesLettres 8 janvier 2015 at 11 h 16 min

    Encore une fois je vois Tolstoï sur un blog, il faut vraiment que le découvre

  • Répondre Fanny 11 janvier 2015 at 22 h 05 min

    Je voudrais trouver le temps cette année de lire La guerre et la Paix ! Merci de m’avoir fait découvrir Adèle et moi !

  • Répondre Caro Bleue Violette 17 janvier 2015 at 14 h 29 min

    Mais c’est moi qui te remercie pour Guerre et Paix, sans toi je ne l’aurais jamais lu 🙂

    Orlando n’est en effet pas facile d’accès, et je n’avais guère apprécié Ethan Frome qui m’avait déprimée (c’est assez plombant oui ^^).

    Je te souhaite une bonne année livresque, Eliza !

  • Répondre labibliothequedebenedicte 18 janvier 2015 at 18 h 27 min

    Tu viens de me donner de nouvelles idées lecture, merci pour toutes ces découvertes 🙂 Dommage que tu n’aies pas apprécié Rebecca, c’est un de mes livres préférés. C’est vrai qu’en ayant vu le film, certains détails déjà connus altèrent peut-être un peu l’effet de surprise ou de tension qui sont bien là dans le livre.

    Je suis sur le point de découvrir Vita Sackville-West, j’espère avoir une bonne surprise, comme ça a pu être le cas pour toi. Et je tenterai peut-être Orlando, je cherche un nouveau Virginia Woolf à lire, je n’ai malheureusement pas réussi à apprécier Mrs Dalloway.

    Je te souhaite de jolies lectures pour 2015 !

  • Répondre myloubook 25 janvier 2015 at 12 h 52 min

    Cette année j’ai lu un peu mons de 50 livres (je ne compte pas les albums lus avec Baby Lou et quelques Bd). Moi aussi je voulais lire 60 romans mais la reprise du boulot avec de gros gros horaires et un bébé a eu raison de cet objectif. Souvent je m’endors comme toi au bout de quelques pages le soir, voire même dans les transports. Et les week-ends passent vite avec Baby Lou et le ménage qu’on n’a pas fait dans la semaine… Bref, je trouve déjà super que tu aies fait de très belles découvertes et que tu aies réussi à terminer autant de livres longs… le nombre de pages est souvent ma première raison d’abandon car je n’aime pas rester plus d’une semaine sur un même livre. Du coup si je traîne j’abandonne ma lecture en cours pour y revenir, mais ça ne marche pas toujours !

  • Répondre pralineries 28 janvier 2015 at 18 h 38 min

    Pour Free Fall, je compatis. Je l’avais installé et voyant le temps que ça me prenait, je l’ai désinstallé au bout de quelques jours !
    Et si tu es motivée pour reprendre Orlando, on peut se programmer une lecture commune. Il se languit dans ma PAL.

    Bonne année !

  • Répondre La Prose d'une Époque 21 février 2015 at 19 h 25 min

    Il y a beaucoup d’articles qui m’intéressent, mais je n’ai pas trop le temps pour l’instant, je reviendrai les lire et commenter dès que je peux :).

  • Répondre Nad 18 juin 2015 at 11 h 56 min

    Idem pour Elizabeth Gaskell, moi qui ait aimé ces autres livres, « les amoureux de sylvia » m’a déçu. Impossible de le finir. Par contre je te conseille femmes et filles. Aussi réussie que Nord et Sud. Dont je te conseille la version BBC pour les 2.

  • Répondre Une année de photos… – Lectures & co 2 septembre 2015 at 6 h 06 min

    […] les lectures furent bonnes bien que peu nombreuses, 2014 fut aussi l’occasion pour moi de découvrir, apprivoiser et tomber sous le charme […]

  • Répondre à Shopgirl Annuler le commentaire